Semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson

Du 19 au 23 septembre, les centres référents de la morts inattendue du nourrisson (CRMIN) et les associations de parents se mobilisent pour la semaine nationale de prévention sur la mort inattendue du nourrisson.

Il s’agit d’une occasion pour toutes et tous d’échanger sur les facteurs de risques de la MIN et se rappeler les bonnes pratiques de couchage.

Au programme dans les CRMIN: des conférences, des distributions de flyers, des points d’informations dans les services de maternité et de pédiatrie, des quizz, des affichages, des intervention de tabacologues,…..

Le registre OMIN s’associe à ces actions d’information et de prévention en publiant ses premiers chiffres – à consulter ici

 

Chiffres clés

A l’occasion de la semaine nationale de prévention sur la mort inattendue du nourrisson en France qui se tiendra du 19 au 23 septembre prochain, le registre OMIN vous présente ses chiffres clés.

Ces chiffres sont issus des données des cas de MIN recensés dans le registre entre Mai 2015 et Juin 2021.

Le prévention continue par les professionnels de santé et de la petite enfance et le travail sans relâche des chercheurs sont deux points majeurs pour une diminution rapide de ces chiffres alarmants.

Cette affiche a été créée en collaboration avec l’Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire.

La presse parle de nous !

Des travaux de recherches publiés dans The Lancet ont récemment révélé une augmentation constante du taux de la mortalité infantile chez les moins de 1 an depuis une dizaine d’année en France.

A cette occasion, l’équipe du registre OMIN a été sollicitée par deux journaux pour présenter les missions du registre qui s’avère être un outil incontournable pour tenter de comprendre cette hausse de la mortalité infantile en France. En effet, les données et échantillons du registre sont mis à disposition des équipes de chercheurs afin de répondre à des hypothèses de recherche pouvant expliquer ces chiffres alarmants.

Pour lire l’intégralité des articles, c’est ici: Ouest France / Le Monde

Monitoring exhaustif des données du registre en 2022

Monitoring OMIN

Un monitoring de tous les dossiers du registre OMIN sera réalisé en 2022. Ce contrôle qualité des données permettra ainsi d’assurer la qualité et la fiabilité des données recueillies pour assurer la surveillance de la MIN sur le territoire français et mettre à disposition ces données pour les équipes de recherche.

1er Rapatriement des échantillons BioMIN

Echantillons BioMIN

La cellule opérationnelle du registre OMIN réalise actuellement le premier rapatriement des échantillons BioMIN vers le centre de ressources biologiques (CRB) du CHU de Nantes.

Un contrôle des données associées aux échantillons est mis en œuvre en amont du rapatriement. La centralisation des échantillons dans un seul CRB  permettra une mise à disposition simplifiée de ceux-ci pour les équipes de recherche.