De gauche à droite: Mme Sophie de Visme (responsable data-management OMIN), Dr Mathilde Ducloyer (médecin légiste référent OMIN), Dr Karine Levieux (coordinatrice médicale nationale OMIN) et Pr Christèle Gras Le Guen (coordinatrice scientifique nationale OMIN)

 

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que la coordination du registre OMIN a présenté ses travaux de recherche lors du congrès Européen sur la mort inattendue du nourrisson et mort subite du nourrisson les 29, 30 et 31 mai derniers.

Les disparités entre pays européens, l’impact des virus et bactéries, la classification des décès, la prise en charge des enfants et de leur famille ainsi que de nombreux autres sujets ont été discutés entre chercheurs et associations de familles créant ainsi de nouveaux liens autour de ce sujet qui n’épargne aucun pays.

Cet évènement s’est clôturé sur une envie forte de la part de toutes les personnes présentes de poursuivre le partage de nos connaissances et de collaborer sur cette thématique afin de mieux comprendre ces décès dans l’unique objectif de les réduire.